New Pets

Bienvenue sur New Pets, ce forum est dédié aux animaux mais tu peux aussi venir pour te détendre, alors inscrit toi vite !! Merci


New Pets

New Pets est dédié à tous les animaux sans exception même si nous portons plus d'attention aux animaux de compagnies et NAC. Vous pouvez venir pour en parler ou poser des questions, le tous dans la joie et la bonne humeur !
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Top partenaires
Aid'Ô forums - Services d'aide à la création de forums.
Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 actualités du 6 février

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
christianne

avatar

Messages : 246
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: actualités du 6 février   Lun 6 Fév - 8:27

L'insatiable python de Birmanie dévore les mammifères de Floride




Par Bruno Scala, Futura-Sciences

Les mammifères de Floride survivront-ils aux attaques du python de Birmanie ? Ce serpent, introduit dans le parc des Everglades dans les années 1980, fait des ravages et les populations de mammifères connaissent un déclin sans précédent.

Le python de Birmanie semble régner sur les Everglades. Dans ce parc national de Floride, la quantité de mammifères a significativement diminué au cours de ces dernières années. Et le responsable pourrait bien être ce serpent invasif. Les dates concordent.

Ce serpent constricteur (Python molurus bivittatus), qui peut mesurer jusqu'à 4 mètres, a en effet été introduit aux États-Unis dans les années 1980 et le nombre d’individus habitant le parc de Floride a explosé au début des années 2000, époque où le reptile a été officiellement reconnu comme établi.

Aucun lapin recensé depuis l'établissement du python de Birmanie

Cette période, jusqu’à maintenant, coïncide fortement avec le déclin des populations de mammifères au sein du parc. Pas de doute pour les scientifiques américains qui présentent leurs résultats dans Pnas, il y a bien une relation de cause à effet.


Un alligator américain attaquant un python de Birmanie. © Domaine public

Ils sont parvenus à cette conclusion en comparant des recensements réalisés par les autorités du parc avant l’établissement du serpent dans la zone, avec des données plus récentes, collectées après 2005. Pour certaines espèces de mammifères, les populations ont chuté de 99 % ! C’est le cas du raton laveur et des opossums.

Mais pire encore, aucun lapin (Sylvilagus spp.) ni aucun renard gris ou roux (Urocyon cinereoargenteus et Vulpes vulpes) n’a été retrouvé après que le reptile s’est établi. Pourtant, ces espèces étaient parmi les plus abondantes des Everglades avant les années 2000.

Près de 400 pythons de Birmanie retrouvés en 2009

Une thèse confortée par la répartition spatiale de ces mammifères, qui sont vus davantage sur les bords du parc, où justement le python de Birmanie ne s’aventure que peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christianne

avatar

Messages : 246
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: actualités du 6 février   Lun 6 Fév - 8:27



Surabondance de méduses ? Une impression, plus qu’un fait scientifique



Selon une étude publiée ce mois-ci dans BioScience par des chercheurs américains, les invasions récurrentes des plages par des méduses, observées ces dernières années, ne sont probablement pas plus fréquentes qu’auparavant : elles font simplement l’objet d’une surmédiatisation.

Robert H. Condon, du Dauphin Island Sea Lab, et 15 autres biologistes, ont épluché soigneusement les indices pouvant suggérer une forte augmentation, au niveau mondial, des populations de méduses, dont la concentration épisodique près des plages émeut la population et excite les journalistes. Le verdict de ces chercheurs : loin d’être en train d’envahir peu à peu les océans, ces invertébrés font tout simplement l’objet d’une attention accrue de la part des scientifiques et des médias.

De plus, selon les auteurs, le manque d’information sur l’historique du phénomène encourage les comparaisons trompeuses. Mais les données fossiles et documentaires disponibles indiquent que de tels foisonnements occasionnels de méduses constituent une partie normale de leur histoire naturelle, liée notamment à des cycles climatiques.

Déplorant un manque de consensus à ce sujet au sein de la communauté scientifique, et parce que d’éventuels changements dans les populations de méduses, importants pour l'écologie marine, pourraient survenir à cause de l'activité humaine, les auteurs ont toutefois assemblé une nouvelle base de données complète sur la question, qui permettra d’en cerner les tendances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christianne

avatar

Messages : 246
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: actualités du 6 février   Lun 6 Fév - 8:28



URGENT, grenouille cherche eau non polluée !



Ils sont dans nos jardins, sur le balcon, dans le bois d’à côté ou encore au bord de la marre du voisin. Ces animaux et ces plantes proches de nous, sont aujourd’hui en danger, menacés par l’extension urbaine, les produits phytosanitaires, la destruction des habitats…


En 20 ans, on constate une baisse de 12 % des effectifs d'oiseaux communs en forêt et une baisse de 25% des effectifs d'oiseaux communs en milieux agricoles ouverts.

Tout est lié dans la nature et si rien n’est fait c’est la biodiversité qui s'appauvrie et à terme, l’Homme en subit les conséquences.
Aujourd’hui, il nous est possible d’agir pour laisser aux générations futures, une véritable nature dynamique et belle.

Les hirondelles, pinsons, grenouilles, rouges-gorges, moineaux, abeilles, papillons et tous les autres attendent votre soutien.

Grâce à vos dons et à votre mobilisation pour sauver la nature de proximité, la LPO pourra :


• réaliser le plus grand nombre de corridors écologiques dans les villes et les campagnes en augmentant de manière significative le nombre de Refuges LPO et en créant un nouveau coffret "Mon balcon est un Refuge" ;
• assurer la surveillance et la pose de nids d’hirondelles, espèces dont les effectifs européens sont en diminution de 20 à 50% depuis 1970 ;
• mettre en place un observatoire des oiseaux des jardins pour accroître les connaissances sur la biodiversité de proximité et développer une application pour Smartphone afin d’en faciliter l’accès au plus grand nombre ;
• concevoir un outil de sensibilisation du public (mallette pédagogique trame verte et bleue) pour les animateurs LPO ainsi que des fiches didactiques expliquant comment protéger la biodiversité de proximité ;
• organiser des rencontres entre citoyens et élus pour les inciter à prendre en compte la protection de la biodiversité de proximité.

Mise en place le 16 novembre 2011, la campagne d’appel à dons a permis de rassembler grâce à votre soutien plus de 82 900 euros. Cependant pour mener à bien l’ensemble du programme, un élan supplémentaire de générosité est nécessaire.

N’hésitez plus, faites un don.

Au-delà des dons et pour sensibiliser vos proches et amis, la LPO met à votre disposition des outils de partage : les avatars sur Facebook et des cartes virtuelles à envoyer par internet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: actualités du 6 février   

Revenir en haut Aller en bas
 
actualités du 6 février
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JACKSON (lévrier greyhound)
» ORPHé (lévrier du pharaon)...URGENT
» Marcotage d'un genévrier
» Carte de stationnement : parution de l'arrêté du 5 février
» genévrier malade

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New Pets :: New Pets s'engage ! :: Actualités-
Sauter vers: