New Pets

Bienvenue sur New Pets, ce forum est dédié aux animaux mais tu peux aussi venir pour te détendre, alors inscrit toi vite !! Merci


New Pets

New Pets est dédié à tous les animaux sans exception même si nous portons plus d'attention aux animaux de compagnies et NAC. Vous pouvez venir pour en parler ou poser des questions, le tous dans la joie et la bonne humeur !
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Top partenaires
Aid'Ô forums - Services d'aide à la création de forums.
Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Les nouveaux animaux de compagnie : les NAC !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Näna
Admin
avatar

Messages : 643
Date d'inscription : 09/01/2008
Age : 23
Localisation : Lyon

MessageSujet: Les nouveaux animaux de compagnie : les NAC !   Mar 15 Mai - 17:32

Les nouveaux animaux de compagnie : les NAC !

Si la France compte de nombreux animaux domestiques tels que les chiens et les chats, elle est également de plus en plus adepte des nouveaux animaux de compagnie (NAC). Perroquets, pythons, furets… quelles sont les précautions à prendre et les soins particuliers à leur apporter ? Comment éviter d’acheter un NAC provenant du trafic d’animaux exotiques ?



NAC : Qui sont les nouveaux animaux de compagnie ?






Le terme NAC désigne les nouveaux animaux de compagnie. Cette expression créée par un vétérinaire lyonnais en 1984 se rapporte aux animaux domestiques moins conventionnels que les chiens et les chats : certains animaux peuvent appartenir à des espèces très rares, à des espèces déjà domestiquées et redésignées comme animaux de compagnie comme les rongeurs, ou à des espèces a priori mal considérées comme les insectes ou les reptiles. Il n’est ainsi plus rare de prendre pour animal de compagnie un perroquet, un python, un furet, une araignée ou même un singe… Très diversifiée, la liste des NAC est donc parfois étonnante.

Les NAC peuvent être des animaux capturés dans la nature, des espèces issues d’élevages spécialisés ou des animaux domestiques à l’origine éduqués pour une utilité précise, tels que le furet de chasse ou le rat de laboratoire.

La liste des nouveaux animaux de compagnie regroupe principalement :

• Des mammifères :
- Rongeurs : chinchilla, souris, cochon d’Inde, rat, hamster, octodon, écureuil de Corée, gerbille, chien de prairie
- Moufettes
- Furets
- Fennecs
- Hermines
- Visons
- Cochons, primates

• Des arthropodes :
- Scorpions
- Araignées
- Myriapodes
- Insectes
- Custacés

• Des reptiles :
- Serpents
- Tortues
- Lézards

• Des amphibiens :
- Grenouilles rieuses
- Dendrobates
- Axolotls

• Des oiseaux :
- Perruches
- Perroquets
- Diamants mandarins
- Canaris
- Mainates
- Toucans

• Des poissons

• Des mollusques :
- Escargots

Selon les pays et les conventions internationales, ces animaux ne sont pas toujours considérés comme des animaux domestiques. Il s’agit donc de se rapporter aux règles spécifiques du pays en vigueur. Par exemple, la loi française ne reconnaît que peu de nouveaux animaux de compagnie en tant qu’animaux domestiques. L’arrêté du 10 août 2004 indique alors s’il est nécessaire d’obtenir un « certificat de capacité pour l’entretien d’animaux d’espèces non domestiques » et une autorisation préfectorale pour leur détention ou leur élevage.


Trafics d’animaux : comment les éviter ?





La mode est aux nouveaux animaux de compagnie. L’expansion de ce marché entraîne la multiplication des réseaux de trafic d’animaux. Des lois ont été mises en place pour limiter ce phénomène. Décryptage.

Les trafics d’animaux en plein essor

Plus de 11 000 spécimens ou morceaux d’animaux, vivants ou morts ont été saisis par les services douaniers en 2010, sur le territoire français. Un chiffre qui a doublé par rapport à 2009. Le directeur de la police à l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCF) explique ainsi que « la mode des NAC a fait exploser une activité très lucrative ». Ainsi, chaque année, le trafic d’animaux rapporterait 7 milliards d’euros aux trafiquants.

Le numéro de CITES, une garantie contre le trafic des nouveaux animaux de compagnie

Pour éviter de contribuer malgré soi au trafic d’animaux, il est impératif d’acheter son animal dans un magasin agréé. D’ailleurs, tout propriétaire d’un animal appartenant aux nouveaux animaux de compagnie doit pouvoir justifier l’origine licite de son animal. En cas de contrôle, il est en effet censé être en mesure de fournir la preuve que son animal a réellement été acheté dans un magasin répertoriant chaque espèce dans un registre d’entrées/sorties. Celui-ci indique le nom, origine et numéro de CITES (information réglementaire lors de l'importation par un pays tiers de faune sauvage figurant dans les annexes I et II de la Convention de Washington) de l’animal. L’attribution d’un numéro de CITES n’est cependant pas obligatoire dans le cadre de la vente d’animaux à l’intérieur de l’Union européenne.

Nouveaux animaux de compagnie : quelles obligations ?

Tous les animaux ne nécessitent pas forcément de certificat de capacité : les propriétaires de rongeurs ne sont par exemple pas concernés par cette obligation. Dans tous les cas, la mention « certificat obligatoire » est indiquée ou non sur la fiche de l’animal. En revanche, un vendeur doit être en possession de ce certificat pour chaque espèce détenue et vendue.



Nouveaux animaux de compagnie : risques et précautions spécifiques




Les nouveaux animaux de compagnie (NAC) sont des animaux bien particuliers et certains peuvent s’avérer dangereux : il est nécessaire de prendre des précautions au quotidien et de rester vigilant afin qu’ils ne provoquent pas de dégâts matériels, de blessures ou de contamination.

Les risques liés aux nouveaux animaux de compagnie

Les animaux venimeux tels que les reptiles de compagnie doivent d’ailleurs être déclarés à la Direction des Services Vétérinaires (DSV). Si les accidents recensés sont peu nombreux, leur nombre augmente pourtant régulièrement.

Le risque de marronnage est également bien réel : la fuite d’un animal dans la nature peut engendrer la formation de populations sauvages et nuire à la faune locale.

Ainsi, si vous faites l’acquisition d’un reptile de compagnie tel qu’un serpent, le premier achat indispensable est un vivarium : cet abri dédié au serpent évitera qu'il ne s'échappe. Si votre serpent est de grande taille, choisissez un vivarium très solide, avec des parois épaisses, et de grandes dimensions (d'une capacité minimum de 200 litres).

Les NAC : des animaux fragiles

Par ailleurs, au quotidien, les NAC nécessitent souvent une attention particulière, étant des animaux généralement plus fragiles et moins dociles que les animaux de compagnie classiques comme le chien ou le chat.

Animal de plus en plus adopté, le furet de compagnie est par exemple susceptible de développer davantage de maladies que les autres animaux : omnivore, celui-ci a en effet tendance à manger tout ce qu’il trouve. Il convient donc d’être vigilant et de mettre à l’abri la nourriture qui ne lui est pas réservée. De même, une gerbille domestique est un animal très actif : elle peut causer de nombreux dégâts dans un habitat (fils électriques grignotés, affaires personnelles abîmées…) ou être victime d’un accident domestique.

Ainsi, il peut être intéressant de souscrire une garantie d’assurance dédiée aux NAC : de plus en plus courante chez les assureurs, la garantie permet de couvrir les frais chirurgicaux déboursés lors d’accident, les frais de soins chez le vétérinaire, les médicaments et les vaccins.


Furets, caméléons… : les NAC nécessitent des soins spécialisés




Si les nouveaux animaux de compagnie (NAC) ne sont pas plus difficiles à soigner qu’un chien ou un chat, ils requièrent des soins adaptés et demandent donc d’être bien équipé.

Prendre soin d’un caméléon

Par exemple, un caméléon doit vivre dans un terrarium dont la température moyenne se situe entre 30 à 34 degrés le jour et 20 à 22 degrés la nuit. Il convient également d’exposer l’animal au soleil aussi souvent que possible, tout en lui réservant des coins d’ombre. Une installation de lampes ou UV artificiels est également recommandée. Par ailleurs, il est nécessaire de surveiller attentivement le taux d’hygrométrie du terrarium (65 % en moyenne) et de rafraîchir le caméléon en l’humidifiant.

NAC : quels soins pour les furets ?

Les furets sont également des NAC assez fragiles, qui nécessitent des soins tels que des vaccins, ainsi que des visites chez le vétérinaire. Si la furette n’est pas destinée à la reproduction, elle doit être également implantée ou stérilisée afin d’être maintenue en bonne santé.

De manière générale, il convient de s’adresser à un vétérinaire spécialisé pour s’informer sur les soins appropriés à son animal et en cas de problème particulier
.


Des fiches soins sur les NAC seront à venir prochainement !

source : http://www.assurance-chiens-chats.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newpets.forums-actifs.net
 
Les nouveaux animaux de compagnie : les NAC !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Emission] Nouveaux animaux de compagnie, attention danger !
» [Reportage] Nouveaux animaux de compagnie : peur sur la ville !
» [Reportage] Nouveaux animaux de compagnie : attention danger
» Nouveaux animaux de compagnie : les NACS
» voici mes animaux de compagnie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New Pets :: Le jardin de New Pets :: Les Animaux {discusions & questions}-
Sauter vers: