New Pets

Bienvenue sur New Pets, ce forum est dédié aux animaux mais tu peux aussi venir pour te détendre, alors inscrit toi vite !! Merci


New Pets

New Pets est dédié à tous les animaux sans exception même si nous portons plus d'attention aux animaux de compagnies et NAC. Vous pouvez venir pour en parler ou poser des questions, le tous dans la joie et la bonne humeur !
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Top partenaires
Aid'Ô forums - Services d'aide à la création de forums.
Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Le cheval

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Näna
Admin
avatar

Messages : 643
Date d'inscription : 09/01/2008
Age : 23
Localisation : Lyon

MessageSujet: Le cheval    Jeu 25 Aoû - 9:53

Acheter un cheval, questionnements de départ...

Acheter un cheval est une lourde responsabilité, on a entre nos mains la vie d'un être vivant, et il est de notre devoir de lui apporter tout ce dont il a besoin pour avoir une vraie vie de cheval!!!

Le choix d'achat du cheval passe par plusieurs questionnements, avant même de choisir la race, l'âge, le sexe, qui sont des questions secondaires, il faut savoir si nous sommes capables de subvenir à ses besoins...
Si il manque ne serait ce qu'une des ses conditions de bases alors on peut se poser la question: Est ce raisonnable de m'acheter un cheval si je ne lui offre pas les conditions de vie optimales??

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Choix des conditions de vie:

Quelques informations de base:

Un cheval est animal grégaire (qui vit et évolue en groupe), il ne peut donc se passer d'un ou plusieurs compagnons équidés...
Ceci est une information importante qui nous fait dire, qu'un cheval doit avoir la compagnie d'un autre cheval (pour les relations hiérarchique, les jeux, le langage gestuelle, etc...)

Une chèvre, un mouton, ou autre n'est pas une compagnie adapté, certes ils seront capables de nouer des liens, mais il manquera quelquechose à votre compagnon, ce qui fait de lui un cheval, son instinct grégaire! Rappelons en plus de cela, que les moutons sont souvent porteurs de la douve (parasites du foie), qu'ils sont susceptibles de transmettre au cheval.

Un cheval a besoin d'espace, la meilleure vie que vous pourrez offrir à votre compagnon, sera la vie au pré!!
Le boxe n'étant pas un lieu de vie optimum pour le cheval: pas de relation ou très peu avec leur congénère, espace restreint, ennui qui provoque des tics, mauvais pour la bonne santé des sabots, etc...

Petit rappel: un cheval au pré parcours en moyenne 20km par jour!!!

Alimentation:

Dure de faire des généralités en terme d'alimentation, car il s'agit vraiment d'adapter en fonction de la morphologie du cheval, de sa physiologie (tendance rapide à perdre de l'état ou au contraire à faire la barrique), de son travail, etc...

L'aliment de base c'est "l'herbe" de manière général: herbe sur pied/ foin.
A la belle saison si nos terrains nous le permette (espace et rotation des prés) alors l'herbe sur pied reste la meilleure des alimentations pour les chevaux!
Mais pas forcément possible dans tous les cas...
L'on dit en général pour qu'un cheval soit autosuffisant en herbe: 1ha par cheval! Mais toujours pareil cela va dépendre de la richesse de la prairie, de la morphologie du cheval en question...

Si possibilité d'avoir des pâtures suffisantes, alors surveiller de manière accrue vos chevaux qui ont tendance à l'embonpoint, pour les risques de fourbure, séparé le pré en plusieurs parcelles peut être un bon compromis, ou mise à l'herbe quelques heures dans la journée...
Le tout est de ne pas les mettre trop vite et trop longtemps à l'herbe dans un premier temps (risque de colique accrue)

Pour ceux qui n'ont pas la possibilité d'avoir des pâtures suffisantes, ou pour la mauvaise période, vient alors le foin...
Aliment de base du cheval est a adapté selon ses besoins...

Pour faire court, on dit environ 2 à 3kg de MS (Matière sèche) pour 100kg de poids vif...
Soit pour un cheval de 500kg, environ 10kg de foin/jour

Pour un cheval au travail on peut augmenter cette MS de 20%.

Il faut savoir que le trois quart des chevaux se suffisent de cette ration de foin, car elle couvre en intégralité leur besoin en UFC (unité fourragère cheval) et que le complément en céréales ou complément industriels est souvent loin d'être nécessaire mais rassure souvent le propriétaire!

Toujours se souvenir que quand le cheval perd de l'état on augmente toujours en première la matière sèche et non les compléments!

Cette apport en foin doit être fait de manière répartit dans la journée, 2/3 fois, ou vient alors la solution de donner du foin à volonté, les chevaux se régulent alors rapidement d'eux même (dans la plupart des cas, toujours à surveiller donc!)

Si il y a complément à donner, alors il faut l'espacer suffisamment de la prise de foin ou les donner après le foin, car les compléments vont être poussé par le foin qui est digéré plus rapidement, les compléments ne seront alors pas digérés correctement, et leur apport énergétique ne sera pas optimal...

(pareil j'essayerais de faire un topo après sur les différents compléments)

Choix du lieu de vie:

- La pension:

Mettre son cheval en pension est un gage de tranquillité certains, si bien sûre la pension est bien choisie, cela nous permets d'avoir quelqu'un 100% du temps sur place, selon notre emploi du temps, cela est une exigence, car nous ne pouvons être présent tous les jours par exemple.
Une pension c'est aussi un encadrement, des cours, des moniteurs, professionnels qui peuvent nous encadrer en cas de soucis avec nos chevaux.
Et dans la plupart des cas, des installations qui nous permettent de travailler nos chevaux, dans un cadre avec du matériel, etc...

Un encadrement aussi au niveau santé du cheval: des professionnels autour qui vont être capables de détecter plus rapidement certains types de problèmes si vos connaissances en terme de pathologies sont réduites...
Mais aussi des gens qui seront là pour faire les soins plusieurs fois par jour quand cela est nécessaire
(ex: ulcère de la cornée: traitements dans les yeux 5 fois/jour)


- Mon cheval chez moi:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Qui n'a jamais rêver d'avoir son cheval chez soi, à l'ouverture de nos fenêtres avoir ce spectacle magnifique tous les matins??
Ou ne serait ce que gérer au quotidien nos chevaux dans un pré, dans un cadre idéale, et être là tous les jours pour eux??

Il est vrai que cette vision là est souvent très appréciable, mais à côté de ça, il y a quand même beaucoup de choses à gérer...

Les travaux à effectuer sont très nombreux et prennent beaucoup de temps quotidiennement, ce qui fait que parfois il nous reste peu de temps pour bichonner notre cheval, le sortir, le travailler, selon notre emploi du temps...

Les clôtures:

Le type de clôture le plus simple et le plus sécurisant c'est les piquets avec ruban.
Il faut savoir que le ruban cède sous la pression du cheval en cas de soucis, ce qui n'est pas le cas du fil, qui souvent est peu visible et ne cède pas (nombreux cas d'accident avec tendon sectionné car le cheval s'est pris dedans)
Le barbelé, est déconseillé aussi pour les risques d'accident, et de toute manière interdit.
Reste le choix du grillage: très cher à l'achat!

On espace en général les piquets de 3 à 5m... Et l'on fait deux ou trois rangées de ruban selon la hauteur du cheval, on peut par exemple faire 60 cm et 1m20, 50cm/80cm/1m30, à voir!

Pour le choix des piquets, évitons les piquets en pin traités (mauvais pour l'environnement au vue des traitements) et préferons des piquets en bois d'origine française imputrescible de nature: le châtaignier!
Celui ci est au même prix que le pin si non écorcé!

On ajoute les isolateurs sur les piquets, le ruban (bonne qualité ca vous évitera de le changer trop régulièrement), les poignets.
Puis un electrificateur, soit à secteur si vous avait le jus!
Soit à batterie!
C'est là que ca se complique, il faut avoir plusieurs batteries, effectuer un changement de batteries régulier (toutes les semaines et demi! Ca fait du boulot!) et recharger les autres pendant ce temps!
Ou alors electrificateur solaire qui recharge une batterie (attention aux risques de vol)

Il faut pouvoir entretenir par la suite ses clôtures, vérifier que le courant passe bien partout, débroussailler de temps en temps en dessous des clôtures pour que les herbes ne touchent pas les fils!


Un abri:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Un abri ouvert sur un pan c'est l'idéal, bien choisir son emplacement (par rapport au vent, etc...)
Encore du boulot en perspective!!!

Il faut penser qu'en cas de pb de santé du cheval, l'on peut être amener à fermer cette abri/construire un boxe pour sa convalescence, encore des frais supplémentaires, ainsi que de se faire approvisionner en litière, la changer très régulièrement... Cela arrive plus souvent que l'on ne le croit...

L'eau:

Encore un facteur de soucis, il faut s'assurer d'avoir de l'eau en permanence à l'endroit où vous serez installé...
Si besoin d'une citerne ou non, si oui allez la remplir de manière très régulière, ce qui ajoute encore du travail!
Une citerne faisant souvent 1m2 (1000L), sachant qu'un cheval boit en moyenne 40L par jour X 2 chevaux, une citerne va vous durer 12 jrs!
Donc allez encore du boulot!!!

Il faut aussi prévoir un abreuvoir, le nettoyer régulièrement, casser la glace en hiver, etc...

L'entretien du pré:

Si le pré est d'une taille petite à moyenne, il faudra enlever les crottins de manière régulière (1 fois par semaine), pour éviter les risques de parasitisme intestinaux trop important, car dans ce cas là votre vermifuge n'aurait que très peu d'effet!
Ou encore étaler les crottins de manière très régulière...

Stockage des aliments:

Il faut pouvoir stocker les aliments de manière correcte.
Le foin, sur palette et abri (serre ou autre), voir bâché, mais faire attention à la stagnation de l'humidité et pourriture. Le mieux c'est donc palette en dessous, et au dessus + bâche pour avoir une aération suffisante!

Et pour les compléments dans des bidons (même si à l'intérieur d'une écurie), pour éviter que les rongeurs ne viennent dedans, car risque de maladie assez grave pour les chevaux: la leptospirose!

Pas si facile...

Voyez qu'avoir un cheval au pré, n'est pas de tout repos et est loin de la vision idyllique qu'on en a quand on y pense au début, cela demande bcp de temps, une passion mise à rude épreuve parfois, quand il faut effectuer ses tâches sous la pluie, sous la neige, dans le froid....!!!

Comme je l'ai dit aussi, lorsque l'on a son cheval au pré et que celui ci est malade, c'est encore plus contraignant, venir faire les soins 5 fois voir plus par jour parfois, lorsque l'on travaille, que l'on est dans les études ou autre ce n'est pas évident... Veiller son cheval la nuit sans aucune structure, en plein hiver, c'est pareil!!!


La différence de prix??

Souvent l'argument du prix est mis en avant, mais il faut donc voir qu'il y a tout le matériel de départ pour les clôtures, l'abri, etc... Que l'on a pas d'installation, et que si l'on veut en faire faire (carrière par exemple), cela coûte très rapidement cher!

En pension les prix des professionnels: maréchaux, osteo, dentiste, véto sont souvent diminué car ils ne viennent pas pour un seul cheval!

Et un cheval ne pouvant vivre seul, il faudra forcément un deuxième compagnon équin! (possibilité de petite pension sinon)

Il faut donc prendre tout cela en compte avant d'avancer et de se décider par rapport à un choix financier...


Un budget:


La pension

Les prix des pensions varient énormément d'un lieu à un autre, il y a des régions très chers, comme la région parisienne, le sud est de la france, etc... Et d'autres bcp moins.
A vous de vous renseigner en regardant les annonces, en contactant des pensions, et voir ce qu'il vous propose: quel service et à quel prix!

Alimentaire:

Le budget alimentaire comme je le disais tout à l'heure va dépendre beaucoup du cheval en lui même, de sa morpho, etc...
Après avoir calculé approximativement combien votre cheval va consommer, alors il faudra chiffrer. Combien de kg par an cela va t-il donner?

Et pareil se renseigner après par rapport au prix du foin dans votre région, qui varient pareil énormément d'une région à une autre! (regardez les petites annonces!)

Viennent après les compléments si besoin.

Mieux vaut prévoir une marge de sécurité et compter un peu plus que prévu si besoin, que d'avoir mal calculé et se retrouver le bec dans l'eau financièrement parlant!!

Soins

- Maréchalerie:

Le choix vous appartient, ferrer ou ne pas ferrer....? Conviction personnelle, choix de votre cheval, travail vous ferez votre choix...

Prix d'un parrage: 30 à 40 euros par cheval
Prix d'un ferrage: 70 à 100 euros par cheval

On dit environ pour les deux toutes les 6 à 8 semaines!

-Dentisterie et osteopathie:

Environ une fois par an mais à adapter en fonctions des problèmes du cheval

Ne pas hésiter à les appeller si vous sentez votre cheval différent de d'habitude: dure en bouche, sensibilité au niveau du dos, gestes inhabituels ou comportements violents, cela vient souvent d'un mal être...

Dans les 60/80 euros pour un dentiste pour une visite classique... Plus pour des pathologies plus importantes, besoin d'anesthésie, etc...

Dans les 80/100 euros pour un ostéopathe.

- Vermifuges et vaccins:

Vaccin obligatoire 1 fois par an, environ 50/60 euros, dépend du prix du déplacement de votre véto!

Vermifuges: 4 fois par an, environ 20 euros par vermifuges... (vermifuge couvrant souvent un cheval dans les 550kg, 600kg, si cheval de trait ou demi trait souvent il faut en prévoir deux!)

- Vétérinaires: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Quasiment impossible à chiffrer, cela va dépendre vraiment des pépins que vous allez avoir avec votre cheval!
Le mieux est de prévoir une cagnotte en cas de problème important...

Matériels:

Pensez au budget matériel...!
Le choix va être important, et en règle général mieux vaut acheter du matériel de bonne qualité en y mettant un peu le prix, pour le confort du cheval, vous y gagnerez aussi dans le temps!

Le choix de la selle est important par rapport à la morphologie du cheval, les disciplines choisies, etc...
C'est elle qui va être garant en partie de la bonne santé du dos de votre cheval! A ne pas lésiner donc sur le prix!

Puis après le choix vous appartient pour tout ce qui est y briderie, etc...
Mais je pense que la règle est plus ou moins la même... (Par exemple j'ai acheter un filet dans une sellerie a un prix pas trop élevé, 3 mois plus tard le cuir s'est littéralement déchiré, en pleine randonnée, passage en ville!!)
Question de sécurité donc!!!

Pharmacie et petits matériels:

Ensuite prévoir un budget pour les petites pharmacies diverses et autres matériels d'écurie...
Les incontournables: pince à épiler, thermomètre, ciseaux, désinfectant, compresses, etc...

Couteau, ficelle, fils, aiguilles, antimoustique, démêlants, onguents,...

Une longue responsabilité...

Un cheval vit en moyenne jusqu'à 25-30 ans...Voir plus...! Pendant toutes ses années, c'est nous, les propriétaires qui sont responsables, de la bonne santé, des bonnes conditions de vie de notre cheval...
Quand on s'engage à accueillir un équidé ce n'est pas pour 5 ans, mais pour sa vie entière!

C'est pour ça que l'achat d'un cheval doit être réfléchie sur le très long terme et non sur les mois qui suivront son achat...

Certes, on ne peut pas prévoir tous les aléas de la vie, et si l'on commencé, on en achèterait jamais, mais il faut savoir voir quand même sur le long terme ce que cela va donner, par rapport à notre situation actuelle, et notre situation à venir, qu'elle soit professionnel, familiale, financière...

Avoir un cheval quand on est jeune...

Cette responsabilité là, cette capacité à voir l'avenir, n'est pas évident lorsqu'on est jeune, pourtant c'est dans cet période là que notre passion est extrême, car il n'y a souvent pas grand chose d'autre à côté de cela dans notre vie...

L'envie d'achat d'un cheval est plus forte que tout... Qui n'a jamais supplier ses parents pour avoir un cheval...?

Seulement, comprenez que même si les parents peuvent assumer financièrement, cela se fait donc à votre place, et la responsabilité du cheval leur incombe donc...

Pour moi avoir un cheval jeune, peut être une réussite si et seulement si les parents sont là derrière leur enfant, et que ce n'est pas juste "céder au caprice", mais bien accompagner son enfant vers un rêve, qu'ils s'assureront qu'il ne lâchera pas, que ce n'est pas juste une lubbies...

Et l'avenir dans tout ça???
Quand on a 12-13 ans, se projeter 20 ans plus tard est une chose difficile, l'avenir est fait de pleins de choses, les galère d'argent ne sont pour le moment pas là puisque ce n'est pas nous qui gérons, etc...

Cheval et études?

C'est là que ça nous amène, à 12, 14, 16, 18 ans voir même plus tard on est pas réellement fixé, nos choix d'étude évolue, notre vie avec...

Même un choix réalisé post bac, évoluera, le 3/4 des étudiants changent de voix, se réoriente, change de ville, etc... Et ne reste pas sur leur idée de départ...

Dans tout ça que devient le cheval?

Si vous êtes éloigné de votre ville d'origine pour vos études... Déjà, est ce que vos parents accepterons de payer la pension, l'entretien du cheval, alors qu'à côté de ça, ils doivent aujourd'hui vous payez un appartement, les frais scolaires, etc...?

Et si ils peuvent toujours... Allez vous faire subir à votre cheval plusieurs déménagements en quelques années? Ou le laisser dans votre ville d'origine pour venir s'en occuper une fois toutes les trois semaines?

Et niveau temps, selon vos études supérieurs, ceux ci vous rester dans votre ville d'origine, aurez vous assez de temps pour vous occupez correctement de votre cheval?

Ce sont toutes des questions à se poser avant l'achat...

C'est dure parfois de voir s'éloigner un rêve, mais si c'est le repousser de quelques années pour pouvoir le vivre correctement plus tard autant pour vous que pour votre cheval, c'est alors une sage décision...

Choix du cheval:

Vous réunissez toutes les conditions pour offrir une belle vie à votre cheval: du temps, de l'argent, la mesure de vos responsabilités, des connaissances suffisantes, et s'être posé tous les questionnements précédents, et c'est bon vous vous pensez prêts...

Viens alors le choix du cheval...

Races:

C'est à vous appartient ce choix là...!!!
Voir quel discipline vous voulez effectuer et à quel niveau??

Si vous voulez effectuer un peu de tout, au niveau loisir, alors j'ai envie de dire que n'importe quel race vous conviendra! Faites le donc au feeling!!!

Si discipline très poussé alors renseignez vous sur les capacités de certaines chevaux dans les différentes disciplines!

Mais encore là, il y a nombre d'exception, et tout ceci va bien sûre dépendre de votre capacité à emmener votre cheval au niveau souhaiter..

Sexe:

Encore une fois une affaire de feeling!!!

Hongre, jument, entier???

Quelques renseignements sur les entiers dans un premier temps...
Si le choix de l'entier est fait alors bien se renseigner à l'avance... Si le choix s'est tourner vers la pension, alors là attention, acceptera t-elle un étalon?

Peu le font par rapport aux risques...

Et si oui, dans quel condition?
Si celui ci est au boxe H24, alors on peut se demander si ca sert vraiment de le garder étalon, si c'est pour ne pas lui offrir de belle condition de vie...?

Si vous pouvez lui offrir une vie au pré avec un hongre, se pose les questions, des clôtures, et de son éducation...?
Un entier n'est pas forcément ingérable si la personne qui est en face à des connaissances suffisantes en comportements équins... Ce n'est donc pas donné à n'importe qui... Il faut savoir s'affirmer, se faire respecter! Attention donc à votre niveau!!!

Jument ou hongre?

Chacun sont choix, certains trouvent que les juments sont pisseuses et caractérielles, d'autres que les hongres ont un caractères trop plat!


Age:

"A jeune cavalier, vieux cheval
A jeune cheval, vieux cavalier"

L'adage dit vrai!!!

C'est une règle assez importante...
L'éducation d'un poulain est une phase très importante qui va déterminé sa vie entière! Il convient donc de ne pas la râter...
Il faut lui inculquer en premier le respect de l'homme!
Cela nécessite des connaissances, et de l'expérience...
On ne se lance pas à la légère avec l'éducation d'un poulain...

Il convient donc soit d'avoir les connaissances, l'expérience nécessaire, soit d'être très très bien encadré!!!

Et même par la suite après le débourrage, un cheval vert dans son travail ne convient pas forcément non plus à un jeune cavalier, car il y a encore énormément de travail...

Souvent les gens pensent, oui mais notre relation sera plus forte si je prends un poulain... Oui mais si cela est bien fait, sinon cela peut vite tourner à la catastrophe: cheval qui se cabre, qui charge au pré, qui n'a aucun respect...

L'on peut tout aussi bien construire une belle relation avec un cheval qui a un peu plus d'âge...

Une bonne action: sauvé un cheval de l'abatoire, réformé ou autres?

Une bonne idée dans le fond que de sauver un cheval de l'abatoire pour lui offrir une nouvelle vie plein d'amour...
Oui mais faut-il encore pouvoir gérer ce cheval...

Bcp des chevaux en partance pour l'abatoire sont des chevaux avec un passé difficile:

* Des chevaux ayant courru ou ayant juste fait les entraînements, trotteurs ou galopeurs:

- Ont souvent été débourré très jeunes: vers les 18 mois, ce qui crée souvent des problèmes très jeunes d'articulation, de tendon, d’arthrose, etc... Des chevaux qui seront très vite peu montable...

- Un débourrage qui a été fait souvent à la va vite, un cheval souvent nerveux, avec de nombreux séquelles/vices dues aux entraînements...

Et donc en règle générales des chevaux qui vont être difficiles, où il faut tout reprendre depuis le début niveau travail, des bouches dures, pas de confiance en l'homme, etc...

* Des chevaux de trait: Très souvent des poulains élevés pour la viande, avec des éleveurs sans grande considération pour leur bête... Aucune manipulation n'a été faite sur ses chevaux où alors de manière très brusque. Ils font peut être nounours étant petit mais il faudra leur inculquer la même éducation que pour n'importe quel poulain, être stricte, exigé du respect. Ne pas se laisser attendrir, il faut prendre conscience que ce sont des chevaux qui approcheront la tonne une fois adulte! Et un cheval d'une tonne irrespectueux, ca fait des dégâts!

* Tout autres chevaux, qui sont souvent battu, pas manipulés, il convient donc comme pour les autres d'avoir un niveau très élevé pour ses chevaux ou être très bien entouré...

Il faut prendre conscience que de vouloir faire une bonne action, c'est bien, mais uniquement si l'on en a les capacités! Si c'est pour se faire peur de son cheval, puis le revendre, qu'il passe de mains en mains pour au final retourner dans le circuit viande, alors cela n'aura servie à rien... Mieux vaut faire un choix de raison, et prendre un cheval adapté à son niveau...

Le prix:

Il n'y a pas de prix moyen pour l'achat d'un cheval, cela va dépendre de plusieurs choses: sa race (la mode fait monter les prix et oui ^^), les papiers, un cheval PP sera différent d'un OI à capacité égale par exemple, les capacités du cheval, les prix gagné, son expérience, son âge, etc...

Dans tous les cas il convient toujours de faire le choix d'un cheval d'abord par rapport à ce que l'on a défini avant...
Prendre un cheval bas prix car pas les moyens, n'est pas une bonne idée, il faut toujours faire par rapport à son niveau... Et voir surtt que le budget d'achat est loin d'être le plus gros poste, comparé à son entretien...

Il convient dans tous les cas de choisir notre cheval par rapport à notre niveau, et ne pas être trop présomptueux...C'est comme cela qu'on se fait plaisir par la suite...!

Attention au coup de cœur, toujours garder en tête nos objectifs en tête! Beaucoup de personne, à cause d'un coup de cœur se retrouve avec des chevaux ingérables, pas à leur niveau!

Où le trouver?

Éleveur, particulier ou marchand, vous avez le choix...

Ne tapons pas sur tous les marchands, tous ne sont pas de malhonnête personne comme on se veut de le dire... Au contraire, cela peut être une bonne solution quand nos critères de choix sont peu restrictif, qu'un cheval à papier ne nous intéresse pas forcément.
Certains marchands, du fait du large choix qu'ils ont arrive à trouver le couple parfait cavalier cheval, et vous présenterons donc de bonne monture adaptez à votre caractère, votre niveau, etc...

Les particuliers, sur bcp d'annonce sur site spécialisé, on peut alors trouver de tout, à tous les prix, à tous niveaux, etc...

Et les eleveurs... Quand on a une race en tête, cela est toujours une bonne chose de rencontrer des éleveurs passionnés par la race.
Leur prix sont parfois légérement plus élevé, mais ce prix s'explique amplement (je mets de côté les races à la mode...).
Leur poulain sont en général bien manipulés, éduqués, les lignées choisies avec soins, et un suivi sanitaire strictes qui vous ai donc assuré...

Cela reste des généralités et il y a de mauvaise surprise de partout, même chez les éleveurs! Il convient donc dans tous les cas de faire faire une visite vétérinaire, pour vérifier la bonne santé du cheval, ses aplombs, et dans les cas extrêmes, qu'il s'agit bien du bon cheval, du bon âge que les cheval est pucé, etc...


Votre cheval va arriver...

Le transport

La réglementation concernant les transports des équidés est assez complexe.

Par vos propres moyens:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Si vous voulez effectuer le transport vous même, alors certaines règles s'appliquent:

- Si vous voulez faire celui ci en van, sans permis E, alors:
*Le van doit avoir un PTAC (Poids Total Autorisé en Charge, fixé par le constructeur et indiqué sur la carte grise) inférieur à 750 kg et le PTAC du van est inférieur au PV (Poids à Vide) de la voiture

*Le van doit avoir un PTAC inférieur à 750 kg et le total des PTAC de la voiture et du van est inférieur à 3,5 tonnes.

En bétaillère: le total PV du véhicule, conducteur et passagers, matériel et cheval ne doit pas dépasser les 3.5T

Le transport des chevaux est assez délicat, il faut avoir une conduite très souple, anticiper un maximum pour ne pas brusquer, stresser les chevaux... L'on dit que l'on doit pouvoir conduire avec un verre d'eau sur le tableau de bord sans le renverser!

Quelques rappels, le cheval doit être attaché avec la longe par dessus la barre de poitrail et non en dessous, on peut fournir au cheval du foin pendant le transport pour éviter l'ennui et le stress...
Barre de poitrail et bas flanc doivent être présent...

Faites bien marcher votre cheval après un transport en van, et le surveiller dans les heures qui suivent... Certains chevaux hyper anxieux par le transport peuvent en faire des coliques dues au stress...

* Par un transporteur professionnel

Les professionnels du transport doivent avoir leur certificat d'aptitude professionnel au transport d'animaux vivants (captav), ainsi qu'une licence de transport, qui vous atteste des conditions de sérieux, sécurité et d'hygiène pour votre cheval.

Une recherche sur internet suffira pour trouver votre transporteur, vérifier donc bien ses informations avant de vous engager

Vermifuges:

Il convient de vermifuger un cheval 48h avant son arriver dans un nouveau pré pour éviter toute contamination du nouveau pré!

Administratifs:

Lors de l'achat du cheval, vous sera remis les papiers du cheval.

*La carte d’immatriculation, où est indiqué nom, race, date de naissance, n° de sire, et le propriétaire.
Au dos de cette carte, vous remplirez le certificat de vente de l'équidé avec le propriétaire. Où il sera indiqué vos deux noms, et votre adresse. Puis la signature des deux parties.

C'est ce document qui sera à renvoyer aux haras nationaux, et où vous pouvez cocher au passage sont exclusion ou non du circuit de consommation humaine (viande)

Deux choix alors pour vous, réobtenir la carte d'immatriculation des haras nationaux, contre un jolie chèque de 10 euros (qui n'existait pas il y a encore un an), où l'avoir sous forme dématérialisé: format informatique.

* Le certificat d'origine, qui note le nom, n° de sire, date de naissance, sexe, race. Puis la lignée: père, mère, grand parents.
Le naisseur.
Puis l'identification: marque en tête, etc... et le signalement graphique

Au dos, le feuillet de vaccination, qui vous permets de vérifier au passage que l'animal est à jour de vaccin, ce que vous pouvez réclamer pour la vente!

Depuis peu est obligatoire la déclaration de détention d'équidés, à faire auprès du site des haras nationaux...
(je le note quand même, même si cette loi fait plutôt controverse, il est bien de le savoir...)

Les assurances:

L'assurance responsabilité civile est une chose indispensable, elle permet en cas de dégâts causés par votre cheval d'être pris en charge: clôture cassé, accident de la route, etc...

Vous pouvez souscrire cette assurance de manière gratuite auprès de l'assurance de votre maison... Insistez un peu en disant que les autres le font si votre assurance rechigne!

Deuxième choix c'est de le faire passer sur votre licence FFE. (28 euros/an)

Les assurances couvrant maladie, mortalité, etc... sont assez spécifiques et dépendent du choix de chacun...
Il faut regarder les mensualités, les remboursements et les garanties proposés! Attention au petits astérix

Voir aussi que souvent la franchise est assez haute et que sur des "petites" factures vétos (200 euros), souvent celle ci passent donc à la trappe... On peut donc se demander si ça ne vaut pas plus le coup de faire ses économies soit même?

Bien regarder les garanties, dans quel cas c'est prix en charge? Quel pathologie? etc...
Et il me semble que pour la mortalité, même si les frais vétos sont pris en charge, ce n'est pas le cas de l’équarrissage me semble t-il...

Son arrivée:

Il est là, et une envie irrépressible de faire pleins de choses avec lui vous envahie, ne vous précipitez pas, vous avez 30 ans devant vous!!!!

Votre cheval, vient d'avoir un transport stressant, et arrive dans un environnement qu'il ne connaît pas, avec des personnes qu'il ne connait pas, et d'autres chevaux qu'il ne connaît pas...

Beaucoup de choses stressantes pour lui, n'ajoutez pas du stress par dessus, mais du confort... Les premiers jours, passez du temps avec lui, caressez le, trouver ses endroits à gratouilles, un bon pansage...
Même pour les chevaux déjà monté je pense qu'il est important d'avoir cette approche rassurante auprès de votre cheval, qu'il vous voit dès le départ comme un élément rassurant, positif...

Cela lui laissera aussi le temps de s'adapter à toutes ses nouvelles choses, à faire sa place dans le troupeau...

N'oubliez pas à toutes âges que les premières choses à aborder sont le respect, votre cheval doit vous respecter, c'est de là que découlera une relation saine, puis plus tard de complicité... Un cavalier fort et sur de lui est un cavalier rassurant pour sa monture... Ce n'est pas parce qu'il a eu du changements que vous devez être compréhensif vis à vis de certains comportements (à l'apport de nourriture, vous pousse, mordille ou autre...) et deux semaines après se dire "stop maintenant tu me respecte", le cheval ni comprendra rien...

Il faut donc s'imposer comme dominant, obtenir le respect... Mais ne pas brusquer son cheval à son arrivée, obtenir sa confiance... L'un ne va pas sans l'autre...

(Je continuerais plus tard sur comment choir son cheval, où, que regardez lors de l'achat
Ajoutez des liens avec posts préexistants voir des sites intéressants, et developper la partie alimentation)

Dites moi ce que vous en pensez, ce que vous pensez que peut rajouter, si il y a des choses à modifier?


source : doctissomo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newpets.forums-actifs.net
 
Le cheval
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aliments spéciaux "vieux cheval"
» Cheval attelé passage à la selle-> problème de jambes!
» HE et le cheval au travail
» Cheval qui mord au sanglage...
» Jakou étho:vidéos et photos jusqu'à monter cheval nu !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New Pets :: Le jardin de New Pets :: Accueillir un nouveau compagnon chez soi-
Sauter vers: